Duo J'ai envie de comprendre... Mémoire / Mieux vieillir

28,00 CHF Prix normal 32,00 CHF

En stock

Duo-Memoire-vieillir

La mémoire

Que serions-nous sans notre mémoire, sans ces souvenirs qui nous construisent, conditionnent nos réactions ? Capable d’ancrer en nous les connaissances les plus complexes, comme les parfums les plus subtils, notre mémoire peut aussi se laisser déborder par l’émotion, s’effondrer sous le coup de la fatigue ou de la maladie. 

Comment mieux vieillir

Inéluctablement, chacun d’entre nous subit les outrages du temps. Mais chacun à son rythme et à sa manière, si bien que certains octogénaires sont en meilleure forme physique et intellectuelle que des personnes bien plus jeunes.

J'AI ENVIE DE COMPRENDRE... LA MEMOIRE   + 14,00 CHF
J'AI ENVIE DE COMPRENDRE... COMMENT MIEUX VIEILLIR   + 14,00 CHF

* Champs requis

Duo J'ai envie de comprendre... Mémoire / Mieux vieillir
Duo J'ai envie de comprendre... Mémoire / Mieux vieillir

En stock

28,00 CHF

Résumé

    La mémoire

    Que serions-nous sans notre mémoire, sans ces souvenirs qui nous construisent, conditionnent nos réactions ? Capable d’ancrer en nous les connaissances les plus complexes, comme les parfums les plus subtils, notre mémoire peut aussi se laisser déborder par l’émotion, s’effondrer sous le coup de la fatigue ou de la maladie. Mieux connaître son fonctionnement, c’est aussi mieux en prendre soin face au temps qui passe. Comment bien mémoriser ? Comment se fait le tri entre ce que l’on retient et ce que l’on oublie ? Quels sont les ennemis de la mémoire ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles répond cet ouvrage grand public, dixième volume de la collection « J’ai envie de comprendre… ».

    Laetitia Grimaldi, Jean-François Démonet et Andrea Brioschi Guevara

    Comment mieux vieillir

    Inéluctablement, chacun d’entre nous subit les outrages du temps. Mais chacun à son rythme et à sa manière, si bien que certains octogénaires sont en meilleure forme physique et intellectuelle que des personnes bien plus jeunes.

    Certes, au-delà de 65 ans, nos fonctions vitales ont tendance à s’affaiblir et à se fragiliser. Nous sommes confrontés à un risque accru de souffrir de diverses maladies susceptibles d’affecter nos organes et tissus, du cerveau au cœur en passant par les reins et les poumons. Pourtant, même en l’absence de cure de jouvence et de pilule de longévité, nous pouvons agir afin de rester en forme le plus longtemps possible. En nous alimentant sainement, en ayant des activités physiques, en faisant fonctionner nos neurones, en entretenant un réseau social, nous pouvons retarder le processus de sénescence et, surtout, nous y adapter plus harmonieusement. Mieux vaut en effet se préparer à ses vieux jours et à une éventuelle perte de son autonomie, car nombre d’entre nous sont promis à devenir centenaires.

    Christophe Büla et Elisabeth Gordon

    En collaboration avec François-Xavier Berruat, Roland J. Campiche et Karl-heinz Krause

    Plus d’information